Lors d’une soirée scientifique organisée le 7 juin par le syndicat FFMKR du Rhône, à Lyon, le procédé Allyane de reprogrammation neuromotrice a littéralement bluffé les kinésithérapeutes présents. Gilles Chaufferin, PDG de la société Allyane, et Paul Dorotchenko, masseur-kinésithérapeute ostéopathe et préparateur physique de sportifs de haut niveau, ont présenté leur procédé.

Dans un premier temps, ils ont montré plusieurs vidéos de séances pratiquées sur des sportifs de haut niveau en vue d’effacer un mauvais geste technique et d’améliorer leurs performances, mais aussi sur des patients atteints de pathologies neurologiques parfois lourdes (AVC, paraplégies…) puis ils ont abordé le concept théorique et physiopathologique.

Ils ont achevé de convaincre l’assistance avec une démonstration pratique sur une consœur dans la salle : “La cinquantaine de kinésithérapeutes présents ont été surpris, voire bluffés par l’efficacité de cette nouvelle technologie qui permet, en utilisant des ondes sonores et l’imagerie mentale, de reprogrammer durablement des gestes péjoratifs”, confirme Jean-Christophe Cousty, vice-président du syndicat FFMKR 69.

La soirée s’est prolongée par un buffet convivial où les intervenants ont pris le temps de répondre aux différentes questions restées en suspens.

 

Sophie Conrard – Kiné actualité n° 1494 – 22/06/2017

https://www.kineactu.com/article/9857-breves