« J’ai de très bons résultats sur les instabilités chroniques de cheville. »

David Touré, ostéopathe D.O & praticien Allyane, revient sur la prise en charge de ses patients avec la méthode Allyane et sur les pathologies pour lesquelles il observe le plus de résultats.

 

 

Depuis combien de temps es-tu praticien certifié Allyane ?

Cela fera 4 ans début 2021.

Quel type de patients prends-tu en charge ?

Je prends surtout en charge des patients en ortho-traumatologie, soit pour des suites de traumatismes importants, soit après une prise en charge chirurgicale, généralement quand il y a des problématiques lors de la rééducation fonctionnelle, par exemple des retards ou échecs de rééducation.

Je prends également en compte des patients avec des instabilités chroniques, que ce soit concernant l’épaule, le genou ou la cheville.

Est-ce que tu considères que ta pratique a évolué grâce à la méthode Allyane ?

Oui, elle a évidemment évolué.

D’une part parce-que j’ai été formé à beaucoup de choses grâce à Allyane, notamment la détection des préférences motrices. Aussi, j’ai appris à mieux identifier les inhibitions motrices, je suis donc plus à même de distinguer les conséquences de ces inhibitions, notamment sur les schémas douloureux et de compensation que je peux retrouver chez mes patients.

Sur quelle pathologie vois-tu le plus de résultats avec Allyane ?

Généralement j’ai de très bons résultats sur les instabilités chroniques de cheville, également sur le genou en post-opératoire comme pour les ligaments croisés, les sidérations de quadriceps, les flessums. J’observe de bons résultats sur les compensations mises en place suite à des interventions chirurgicales, comme pour les insuffisances du moyen fessier.

Je note également une bonne efficacité dans la prise en charge des épaules, notamment les sur interventions post chirurgie de coiffe et pour certains types de capsulites rétractiles.

Quels sont tes projets/objectifs à venir concernant ta pratique ?

Faire évoluer ma pratique, notamment via des études sur la cheville pour mieux comprendre les pathologies de la cheville. Il est vrai que ma pratique risque donc d’évoluer en ce sens.

L’objectif est également de mieux comprendre les bénéfices de l’imagerie mentale dans la prise en charge de mes patients, et peut-être faire évoluer les protocoles grâce à une meilleure connaissance de toutes leurs applications.

Vous êtes professionnel de santé et avez des questions sur la méthode Allyane ? N’hésitez pas à contacter notre équipe par téléphone au 04 28 29 48 14 ou par email sur contact@allyane.com.

Vous avez des questions sur les séances de reprogrammation neuromotrice Allyane ? Notre secrétaire médicale est à votre disposition au 04 28 29 58 10