Données scientifiques Allyane

Les formations Allyane

Qu’est-ce que la méthode Allyane ?

Cette innovation s’appuie sur des données scientifiques solides, étayées par de nombreuses publications récentes du champ des neurosciences.

La méthode Allyane repose sur trois éléments indissociables :

Un bilan diagnostic de l’excès d’inhibitions neuromotrices ;

L’écoute de sons de basse fréquence (émis par un dispositif médical breveté) ;

Un travail spécifique d’imagerie mentale et des sensations proprioceptives et kinesthésiques, associées au geste déficient, ainsi qu’au geste à acquérir ou à retrouver.

Données scientifiques

Données scientifiques sur l’imagerie mentale

L’imagerie mentale repose sur l’équivalence neurofonctionnelle : penser à l’action sollicite presque les mêmes zones du cerveau que le fait de réaliser l’action en elle-même.

L’imagerie motrice influence la neuroplasticité, c’est-à-dire la capacité des neurones à se modifier tout au long de la vie. Cela peut avoir un impact sur l’intensité de la contraction musculaire ou de la vitesse du mouvement, par exemple. Il existe une équivalence neurofonctionnelle aujourd’hui largement démontrée par différentes données scientifiques entre l’imagerie motrice et l’exécution réelle.

Hanakawa T, Dimyan MA, Hallett M. Motor planning, imagery, and execution in the distributed motor network: a time-course study with functional MRI.

Cereb Cortex. 2008 Dec;18(12):2775-88. https://doi.org/10.1093/cercor/bhn036. Epub 2008 Mar 20.

De plus, nous savons que l’activité neuronale et la neuroplasticité sont modulées par la qualité et la précision de l’imagerie, par exemple lorsque l’on imagine un mouvement de forte ou faible intensité ou encore fonction de la rapidité du mouvement.

Mizuguchi N, Nakata H, Kanosue K. Activity of right premotor-parietal regions dependent upon imagined force level: an fMRI study. Front Hum Neurosci. 2014 Oct 8;8:810. https://doi.org/10.3389/fnhum.2014.00810. eCollection 2014

Sauvage C1, Jissendi P, Seignan S, Manto M, Habas C. Brain areas involved in the control of speed during a motor sequence of the foot: real movement versus mental imagery. J Neuroradiol. 2013 Oct;40(4):267-80. https://doi.org/10.1016/j.neurad.2012.10.001. Epub 2013 Feb 21.

Données scientifiques

Bases de données scientifiques sur la proprioception et les stimulations sonores

L’enrichissement de l’imagerie motrice par des modalités kinesthésiques et proprioceptives est plus efficace que la visualisation seule.

Les résultats de recherche scientifique démontrent que l’association des sons à des modalités visuelles ou kinesthésiques améliore les résultats thérapeutiques. D’autre part, selon diverses publications scientifiques, le cortex primaire est plus actif lorsque l’imagerie motrice est associée à des stimulations auditives.

Fernandez-Del-Olmo, M., Río-Rodríguez, D., Iglesias-Soler, E., & Acero, R. M. (2014). Startle Auditory Stimuli Enhance the Performance of Fast Dynamic Contractions. PLoS ONE, 9(1), e87805. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0087805

Ikeda, K., Higashi, T., Sugawara, K., Tomori, K., Kinoshita, H., & Kasai, T. (2012). The effect of visual and auditory enhancements on excitability of the primary motor cortex during motor imagery: A pilot study. International Journal of Rehabilitation Research, 35(1), 82–84. https://doi.org/10.1097/MRR.0b013e32834d2032

Voir plus de publications

Naghdi, L., Ahonen, H., Macario, P., & Bartel, L. (2015). The effect of low-frequency sound stimulation on patients with fibromyalgia: A clinical study. Pain Research & Management, 20(1), e21-27. https://doi.org/10.1155/2015/375174

Calomeni, M. R., Feijó, G., & Bittencourt, J. M. (2017). Modulatory Effect of Association of Brain Stimulation by Light and
Binaural Beats in Specific Brain Waves. 11. Clin Pract Epidemiol Ment Health. 2017 Sep 14;13:134-144. doi:
10.2174/1745017901713010134. eCollection 2017.

Bartel, L. R., Chen, R. E. W., Alain, C., & Ross, B. (2017). Vibroacoustic Stimulation and Brain Oscillation: From Basic
Research to Clinical Application. 9(3), 14.

De plus, Allyane développe une forte activité d’études* pour objectiver l’action de ses protocoles scientifiques spécifiques, associés aux sons de basse fréquence de ses dispositifs médicaux.

Ainsi, des travaux scientifiques en EEG (électro-encéphalographie) et en MEG (magnéto-encéphalographie) sont en cours pour objectiver les voies d’action et d’activation cérébrale induites par la méthode Allyane.

Données scientifiques

Les études cliniques

Les publications scientifiques viennent attester de la performance clinique d’Allyane, dans le cadre de différentes indications cliniques où les inhibitions neuromotrices sont présentes :

Prise en charge des AMI (Arthrogenic Muscle Inhibition) en suite de traumatisme du genou ;

Déficit d’amplitude en suite de chirurgie de l’épaule ;

Motricité et douleur chez le lombalgique chronique ;

Instabilité de cheville ;

Spasctivité et motricité en suite d’AVC**.

Des travaux scientifiques sont en cours et d’autres sont en projet, pour venir compléter le faisceau de preuves cliniques et de données scientifiques disponibles.

Chatain AL, Dorochenko P, Friggeri A. Apport d’une innovation en reprogrammation neuro- motrice dans les pathologies de l’épaule. Poster présenté au 45e congrès national de la Société Française des Masseurs-Kinésithérapeutes du Sport SFMKS, SFPhysio. Saint-Etienne, France, 28/04/2018.

Chatain AL, Gonzalez Iglesias I, Friggeri A. Innover dans la prise en charge de la spasticité avec un procédé non invasif. Kinésithérapie Scientifique 2018 ; 599 :37-41, France, Juin 2018.

Voir plus de publications

Chatain AL, Friggeri A. Innover dans la prise en charge de la spasticité́. Poster présenté à̀ la 1è̀re journée
française de neurokinésithé́rapie, SFPhysio. Marseille, France, 22/09/2018.

Friggeri A, Le Blay G Reprogrammation neuro-cognitive dans les pathologies mécaniques de l'appareil
locomoteur selon le procédé Allyane. Article et atelier au 12e congrès national de la SOFMMOO, octobre 2018

Friggeri A, Le Blay G Reprogrammation neuro-cognitive dans la rééducation du lombalgique chronique. Poster
présenté au 34e congrès de la Société Française de Médecine de Rééducation SOFMER, octobre 2019

Chatain AL, Apport d’une reprogrammation neuro cognitive dans la prise en charge de la spasticité́. Poster
présenté aux 2èmes Journées de la Société Française Neuro-Vasculaire SFNV, Issy les Moulineaux, Nov 2019.

Jean Baptiste Colombié, PT, AT, A new way to change dance motor patterns: the Allyane process. Poster
présenté à la 29ème Conférence Internationale de l’International Association for Dance Medicine & Science,
Montreal, Quebec, Canada, Oct 2019.

Chatain AL, Apport d’une reprogrammation neuro cognitive dans la prise en charge de la spasticité́.
Communication et e-poster aux e-JNLF 4-6 septembre 2020.

Chatain AL, Impact of neuro-cognitive reprogramming in spasticity rehabilitation. Accepted poster in the ESO-
WSO Virtual Conference, 7-9 november 2020

Ladoucette S., Arthrogenic Muscle Inhibition : a new approach in joint rehabilitation. ECOSEP Congress Sports
Medicine and Science : Facts for the future, 19-20 november 2021, Athens

Dumain JF, Neuromotor reprogramming treatment modality for ankle sprain : a case report. Communication at XXIX Isokinetic Medical Group Conference, June 2022, Lyon France

Ladoucette S, Arthrogenic Muscle Inhibition : A novel approach in joint rehabilitation. Poster in XXIX Isokinetic Medical Group Conference, June 2022, Lyon France

Dos Anjos T, Motor Imagery for neuromuscular deficits after ACL injury : a review. Communication at XXIX Isokinetic Medical Group Conference, June 2022, Lyon France

Gabriel F, Dos Anjos T, Hopper GP, Sonnery-Cottet B, Neuromotor treatment of arthrogenic muscle inhibition following knee injury or surgery. Communication at XXIX Isokinetic Medical Group Conference, June 2022, Lyon France

La prise en charge des AMI en post chirurgie du genou.

Une étude clinique* présentée au congrès de médecine du sport ECOSEP en novembre 2021, montre qu’une séance Allyane permet :

  • Une augmentation moyenne d’activité musculaire (mesurée par EMG de surface**) de 41% statistiquement significative (p<0,001)
  • Une réduction moyenne du flessum de 9,01 degrés statistiquement significative (p<0,001)

 

* Case series, evidence level 4 ** Moyenne de trois contractions isométriques du Vaste Médial Oblique