Traitement de la boiterie de la hanche, suites d’opération et autres troubles de la marche

Boiterie de la hanche : quelles causes ?

La boiterie est une difficulté à la marche provoquée par une instabilité lors du passage du pas. On retrouve trois causes principales d’une boiterie :
  • Antalgique : la douleur provoque une esquive lors du passage du pas.
  • Insuffisance musculaire : souvent par atteinte du moyen fessier.
  • Une inégalité de longueur des membres inférieurs.

Quelles sont les différentes pathologies de la hanche pouvant causer une boiterie ?

Elles sont diverses et variées, on y retrouve aussi bien :
  • Des atteintes neurologiques (paralysie, hémiplégie en suite d’AVC…)
  • Des atteintes traumatiques (fractures, entorses…)
  • Des séquelles d’opération (prothèses de hanche, ligamentoplasties…)
Quelle que soit la pathologie de la hanche pouvant causer une boiterie de la marche, découvrez une solution efficace avec la méthode Allyane, la reprogrammation neuromotrice.

Quelles peuvent être les conséquences d’une boiterie ?

La boiterie a de grandes répercussions d’un point de vue fonctionnel : elle réduit le périmètre de marche et donc l’autonomie d’une personne, elle a aussi des répercussions sur les activités simples de la vie courante et au niveau social.

La prise en charge des boiteries de la hanche avec la méthode Allyane

La méthode Allyane permet de travailler efficacement sur la stabilité du bassin, notamment en travaillant sur le recrutement du moyen fessier, muscle essentiel dans la stabilité frontale du bassin. Elle permet aussi d’avoir une action pérenne sur la posture de la personne. Dans les boiteries et plus globalement dans les pathologies de hanche, il est essentiel de travailler 3 axes :
  • Conserver un maximum de mobilité au niveau de la hanche.
  • Lutter contre la douleur qui engendre la boiterie
  • Travailler la stabilité de son bassin

Vous souffrez de boiterie de la marche et vous aimeriez bénéficier d’une séance Allyane ?

Vous souhaitez avoir plus de renseignements concernant ces pathologies, comment les traiter ou réaliser un diagnostic.

La méthode Allyane

Les difficultés motrices traitées

Retrouvez ci-dessous les autres pathologies prises en charge par la méthode Allyane.

Pathologie de l’épaule

La méthode Allyane permet également la prise en charge des affections de l’épaule, parmi lesquelles les séquelles de capsulite, l’instabilité d’épaule (qui peut survenir à la suite d’une luxation ou d’une subluxation), ainsi que les affections liées à des suites opératoires (déficit d’amplitude, etc.).

Pathologie du genou

Notre méthode de rééducation neurologique et motrice permet de soigner efficacement les pathologies traumatiques du genou, comme les récidives d’entorses, les ligaments croisés, les prothèses de genou, le syndrome fémoro-patellaire ou le flessum de genou.

Pathologie du coude

Certaines pathologies du coude peuvent aussi être prises en charge grâce à la méthode de médecine physique et de réadaptation d’Allyane. Parmi elles, on compte notamment les séquelles de tendinopathie, la raideur du coude, ainsi que les troubles de la mobilité non mécaniques (flexion, extension et pronosupination).

Pathologie neurologiques

La méthode Allyane peut également prendre en charge la rééducation de certaines
affections neurologiques, notamment celles pouvant survenir à la suite d’un accident
vasculaire cérébral (Parkinson), une sclérose en plaques, une lésion médullaire incomplète,
ou dans le cadre de la régulation de la spasticité.

Boiterie de la hanche

Les défauts de mobilité active (flexion/extension), de stabilité (insuffisance du moyen fessier) ou de boiterie induites par une prothèse de hanche peuvent être corrigés efficacement par la méthode de rééducation Allyane.

Pathologies du tronc et de la colonne vertébrale

Certaines pathologies du tronc et de la colonne vertébrale comme la cyphose, la scoliose, la sciatalgie et la lombalgie peuvent être prises en charge par notre méthode de reprogrammation neuromotrice.

Motricité du poignet et de la main

La méthode Allyane permet une prise en charge efficace et s’intègre dans un parcours de soins complet.

Instabilité de la cheville

La méthode Allyane est particulièrement efficace dans le cadre d’une rééducation fonctionnelle en lien avec certaines pathologies de la cheville, notamment : les récidives d’entorses, les troubles musculaires (insuffisance de releveurs), les inhibitions motrices après immobilisation et les suites opératoires.

Analyse vidéo et évaluation de votre motricité

Définition du plan de traitement avec votre praticien certifié Allyane

Reprogrammation neuromotrice

Analyse vidéo et évaluation des résultats